Le budget de la commune

Le budget est l’acte qui prévoit et autorise les dépenses et les recettes de la collectivité pour l’année civile.


C’est aussi la traduction chiffrée des choix et des actions décidées par la Municipalité dans l’intérêt de tous.
La gestion des finances est, à Juvignac plus qu'ailleurs, un sujet particulièrement important. Il renvoie à l'histoire même de la Ville de Juvignac, confrontée en 2014 à de très importantes difficultés financières, dont elle s'est aujourd'hui sortie. Le fruit d’une nouvelle gouvernance des dépenses, couplée à un effort conséquent consenti par les contribuables juvignacois en 2015 et à un partenariat fort et responsable avec trois banques, convaincues par le cap de redressement défendu par le Maire.

À Juvignac aujourd’hui, le train de vie est sobre, les dépenses sont hiérarchisées, débattues, adaptées aux capacités financières réelles de la commune. Dans un territoire qui se transforme, c'est à ce prix que les équipements publics nécessaires au développement harmonieux de la commune et que les besoins exprimés par les habitants consultés peuvent être financés.

Le budget des communes, comment ça marche ?





Le budget doit obéir à la règle d’équilibre budgétaire dite aussi
«règle d’or», spécificité du secteur public local.

Le budget est voté pour une année civile et doit être exécuté dans le cadre de l’année à laquelle il s’applique : du 1er janvier au 31 décembre.

BUDGET 2021 : DES FINANCES MAÎTRISÉES, UN CAP DE PROJETS

Le mandat 2014-2020 a été consacré au redressement budgétaire, au recalibrage de l’organisation communale et au déploiement de services devenus indispensables pour répondre aux besoins d'une population grandissante. Juvignac entame ce nouveau mandat 2020-2026 dans un contexte financier plus serein, propice à une politique d'investissements ambitieuse. C'est tout l'enjeu du budget primitif voté le 13 avril dernier en Conseil municipal, qui conditionne pour l'année à venir le lancement de projets pensés sur le long terme.

Un cap : allier rigueur financière et modernisation
des services à la population

Petit coup d’œil factuel dans le rétroviseur : en 2014, le taux d’endettement observé à Juvignac était de 180 %, pour une dette par habitant s'élevant à 2 493 €. La baisse significative de ces deux marqueurs de santé financière (respectivement 142 % et 1 757 € en 2020) atteste que les efforts consentis en un seul mandat ont porté leurs fruits, alors même que les Juvignacois bénéficient d'équipements publics nouveaux (Espace des solidarités Claude Lévi-Strauss, école et centre de loisirs Nelson Mandela, salles de convivialité, etc.), réaménagés ou modernisés (Espace Lionel de Brunélis, parc Saint-Hubert, etc.).

L’objectif du mandat 2020-2026 ? Continuer à proposer des équipements de haute qualité capables de répondre aux attentes des habitants et aux défis de transition écologique, tout en s'astreignant à la même rigueur financière, notamment en poursuivant la trajectoire de désendettement.

Côté fonctionnement, le mot d'ordre reste la maîtrise des dépenses, mais la Ville n'en oublie pas d'améliorer les services rendus aux Juvignacois, parmi lesquels la sécurité, la vie associative, la restauration scolaire ou les mobilités actives.
"Continuer à développer des services et des équipements de haute qualité est parfaitement compatible avec nos exigences de rigueur et de sobriété."

Orlane Hurlin
Adjointe aux Finances et à la Modernisation de l'action publique

Un défi : améliorer le co-financement des projets municipaux

La Ville de Juvignac ne peut financer ses projets d’équipements en totalité sur ses fonds propres. Elle a naturellement besoin de recourir à l’emprunt, dans un contexte où les taux sont historiquement bas. Mais parce que les projets municipaux s'inscrivent dans des politiques nationales et territoriales, la Ville a la ferme volonté de renforcer la coopération financière avec les institutions partenaires : État, Région Occitanie, Département de l'Hérault, Métropole de Montpellier, CAF, etc.

Le partenariat renouvelé avec la Banque des Territoires est l’un des leviers de cette coopération financière, puisque cette dernière soutient les actions conduites dans les domaines de la transition énergétique, de l’éducation et de la mobilité, au cœur du projet politique de Juvignac.

L’enjeu des subventions pour l’investissement local

Soucieuse d’obtenir toutes les aides susceptibles de lui être allouées, la Ville a également sollicité des subventions d'investissement au titre de la DETR ou de la DSIL, principaux instruments financiers que l’État met en œuvre pour accompagner les projets locaux, notamment dans le cadre du Plan de relance de l'État.

En début d’année, la Ville de Juvignac a ainsi mobilisé toutes ses énergies pour monter des dossiers de subvention solides. Ces derniers devraient permettre de financer des projets de rénovation du patrimoine communal, qui seront autant d’opportunité de s’inscrire toujours plus dans la voie de la transition énergétique.

Déposés en préfecture au début du mois de février, ces dossiers obtiendront une réponse – favorable, espérons-le ! – avant le début de l’été.

Les principaux chiffres clés du budget 2021

visuel-budget-2

Projets 2021 : continuer de construire la ville de demain

visuel-budget-03